Les nouveaux métiers de l’écologie et du développement durable

Plusieurs jeunes sont attirés et passionnés par l’étude de l’environnement et tout ce qui le concerne. Mais cela ne suffit pas, il faut acquérir plusieurs compétences pour participer et être un technicien en écologie. Ce métier demande un profil de niveau BAC au BAC +5. C’est un secteur économique pour l’avancement d’un Pays, on voit les domaines suivants comme la gestion de l’eau, des déchets et de l’air ; à la protection de la nature et la prévention des pollutions. Après plusieurs années d’études, on peut accéder à beaucoup de critères de travail. Quels sont ces métiers de l’écologie et du développement durable que les jeunes peuvent pratiquer ?

L’hydrobiologiste : un ingénieur spécialisé sur le traitement de l’eau

Leur mission c’est de prélever et d’analyser les états des types de cours d’eau qui existent comme les rivières, les lacs, les fleuves. Le bilan qu’il va réaliser va lui aider à trouver des solutions pour rendre la qualité de l’eau meilleure. Il peut exploiter sa connaissance dans des agences d’eaux comme les directions régionales de l’environnement, des bureaux d’études… Il faut avoir le diplôme d’ingénieur spécialisé en biologie ou de suivre une formation qui vous guide directement vers cette profession. Ceux qui obtiennent le master en sciences peuvent aussi être formés en hydrobiologiste. Mais en ce moment, peu de sociétés en recrutent et cela ne prend pas encore de grande ampleur au niveau de l’économie verte.

Ingénieur études méthanisation : spécialiste des déchets biodégradables

Le traitement des déchets est également un domaine dans l’offre d’emploi vert. C’est un emploi rentable pour une grande famille. L’un d’entre eux est l’ingénieur d’études en méthanisation : leur principal rôle c’est de transformer les déchets biodégradables en biogaz et compost. Il pratique plusieurs étapes comme l’étude de la faisabilité, la rédaction des dossiers techniques et la participation au montage financier ou administratif pour valoriser les biodégradables. C’est un métier où on doit obtenir au moins un BAC+5. Deux filières peuvent s’orienter vers l’ingénieur d’études méthanisation qui sont ceux en agronomie et ceux en génie-énergétique et environnement.

Agent d’assainissement radioactif : professionnalisé en zone radioactive

Un des métiers du développement durable est la détection des incidents sur des zones radioactives. L’agent d’assainissement radioactif est recherché par les majorités des entreprises qui ont un besoin de sureté et de protection radioactives. Donc, ce métier est très demandé dans plusieurs domaines d’une société. Les diplômes qu’on devra avoir sont le CAP agent d’assainissement et de collecte des déchets liquides, ou le BAC pro hygiène et environnement, ou le BTS en contrôle des rayonnements ionisants ou applications des techniques de protection. C’est à vous de faire le choix pour pouvoir entrer dans le domaine de l’économie verte.

Bien se préparer aux épreuves du permis C
Passer d’un étudiant fraîchement diplômé à un profil confirmé pour faciliter ses recherches d’emploi