Passer d’un étudiant fraîchement diplômé à un profil confirmé pour faciliter ses recherches d’emploi

recherches d'emploi

Si la fin des études supérieures garantissait auparavant de trouver rapidement et facilement un premier travail, la donne a complètement changé dernièrement. Pour cause, les jeunes diplômés se multiplient et leurs profils tendent à se ressembler. La France compte par exemple près de 300 écoles de commerce, sans prendre en compte les universités et écoles de formations similaires. Les parcours sont généralement identiques. Alors, comment un étudiant fraîchement diplômé pourra-t-il sortir du lot dans cet environnement si concurrentiel ?

Développer son réseau et sa personnalité

À l’heure actuelle où les jeunes diplômés ont des parcours de plus en plus identiques (cursus universitaires, formations), il est nécessaire de se démarquer des autres. Et ce, en misant sur la qualité personnelle. Pour cause, les recruteurs actuels se penchent aussi bien sur les compétences professionnelles que sur la personnalité et le savoir-être du candidat. De nos jours, le soft skill apparaît plus que jamais comme un principe de différenciation. Vous devrez travailler sur ce point, pendant la rédaction de votre CV et lors de votre entretien d’embauche. Pour réussir votre carrière professionnelle, même si vous n’êtes qu’un jeune diplômé, pensez à développer votre réseau. Pour vous aider, vous pouvez suivre des forums ou assister à des conférences. Nombre de jeunes ne s’intéressent pourtant pas à ces activités extraprofessionnelles. Ils préfèrent consacrer leur temps à chercher du travail. Or, si vous souhaitez vous démarquer des autres, vous devrez savoir que ces moments rythment la vie étudiante. Rencontrer de nouvelles personnes, surtout des cadres sont des opportunités en or pour développer vos connaissances. Il est tout à fait possible de passer d’un étudiant fraîchement diplômé à un confirmé en assistant à une réunion du village de l’emploi. L’avantage réside dans l’opportunité de débuter votre vie active directement à un poste confirmé, de faire affaire avec des personnes disposant de plus de 4 ans d’expérience. À l’ère de la digitalisation, on peut trouver facilement un village de l’emploi avis sur la toile. Pour vous aider, cliquez ici.

Adapter son CV et sa lettre de motivation à l’offre d’emploi

Trouver son premier emploi est loin d’être une partie de plaisir lorsqu’on est un jeune diplômé. Actuellement, même les personnes expérimentées ont du mal à trouver un nouveau travail. Aussi, nombreux sont ceux qui sont obligés d’exercer un métier qui ne correspond pas à leurs qualifications ou à leur domaine de prédilection. Toutefois, il est possible de passer d’un étudiant fraîchement diplômé à un confirmé. Premièrement, ne vous contentez pas de vos diplômes. Suivez une formation de renforcement de capacité, que ce soit en rapport avec vos cursus académiques, votre secteur ou dans d’autres disciplines. Ensuite, adaptez votre CV et votre lettre de motivation aux offres d’emploi. Être un jeune diplômé ne vous empêche pas de postuler à un poste de cadre supérieur. Seulement, vous devrez constituer un dossier de candidature répondant exactement à l’offre. Il faut savoir qu’un CV et une lettre de motivation générique risquent fort de ruiner toutes vos chances d’obtenir un entretien. Il est très facile pour un recruteur de faire la différence entre un CV dit à taille unique et un CV personnalisé et rédigé avec soin.

Soigner sa e-réputation sur tous les réseaux sociaux

Ces deux dernières décennies, plus de 50 % des recruteurs affirmaient se référer aux réseaux sociaux pour recruter. LinkedIn est un réseau social professionnel. Ainsi, si vous souhaitez trouver rapidement un premier emploi après votre étude supérieure, il est judicieux de créer un compte et surtout de bien soigner votre profil. Pour prouver votre sérieux et votre professionnalisme, personnalisez par exemple l’URL de votre profil. Veillez également à la bonne gestion de vos comptes sur les autres réseaux comme sur Twitter, et pourquoi pas sur Facebook. Si vous portez assez d’attention à votre profil : photos, un résumé bien argumenté, un grand nombre de contacts obtenu lors d’une réunion dans le village de l’emploi, votre recruteur aura de l’estime pour vous après avoir lu votre CV et votre lettre de motivation ou s’être entretenu avec vous. Pour faire de votre profil sur les réseaux sociaux une force, il est également indispensable d’effectuer une veille importante sur des sujets en rapport avec un projet professionnel. Essayez de suivre des acteurs incontournables du secteur, surtout dans votre domaine de prédilection. En outre, soyez actifs et affirmez des attitudes qui suscitent l’intérêt des recruteurs. Il faut savoir qu’actuellement, de plus en plus d’entreprises postulent leurs offres d’emploi sur leur site internet. Ainsi, les jeunes diplômés ne doivent jamais minimiser ce canal. D’ailleurs, bon nombre d’employeurs cherchent des candidats débutants sur internet. Leur critère d’embauche se base surtout sur la motivation et le savoir-être, et non sur les expériences professionnelles. Vous pouvez également trouver des formations et des offres sur le village emploi en ligne. Bref, le web fait partie des champs propices pour les jeunes fraîchement diplômés pour trouver leur premier emploi, et avoir toutes les informations nécessaires pour réussir leur vie professionnelle.

Faire carrière : bien définir ses objectifs

Une des erreurs les plus communes des jeunes diplômés consiste à penser que plus grand sera le nombre de sociétés auxquelles ils postulent, plus ils bénéficieront de retours. Être débutant dans le monde professionnel peut-être un handicap, mais cela ne vous empêche pas de bien cibler vos potentiels employeurs. Pour réussir votre premier emploi, fixez un objectif clair et précis. Comme vous venez de sortir des écoles supérieures, il faudra cibler les entreprises qui privilégient vos cursus académiques et vos compétences. Ainsi, si vous êtes sortant d’une école de commerce, vous devrez postuler auprès des sociétés mettant en valeur votre domaine de prédilection. Ce réflexe vous évitera d’ailleurs de vous disperser, mais également vous aider à préparer des candidatures de meilleure qualité. Ensuite, il est indispensable de bien définir ses objectifs dans sa vie professionnelle. Trouver son premier emploi peut-être facile, mais garder son métier pourrait être un véritable parcours du combattant. Quoi de plus frustrant que de perdre un travail ? Pour éviter toutes mauvaises surprises, efforcez-vous de trouver un emploi qui correspond à vos études et à vos compétences, et surtout qui vous tient au cœur. Quels que soient les problèmes rencontrés dans votre carrière, vous trouverez toujours le plaisir du travail lorsque votre poste répond très bien à vos attentes.

Maximiser sa confiance en soi

De nos jours, les jeunes diplômés n’ont plus le temps d’organiser une fête pour célébrer l’obtention de leur diplôme. Ils pensent déjà que la fin des études supérieures marque le début de la vie active. Cette période de transition inquiète beaucoup les étudiants fraîchement diplômés, pensant à leurs concurrents, ceux ayant à leur actif de nombreuses années d’expérience. Devant cette situation, vous devez maximiser votre confiance en croyant en vous. La confiance en soi est une arme redoutable pour surmonter les obstacles et la peur de ne pas être à la hauteur. Si vous croyez en vous, vous ne verrez pas votre statut de jeune diplômé comme un handicap, mais plutôt une force qui vous propulse à aller de l’avant. Bon nombre de recruteurs privilégient les candidats ayant une estime de soi. Ils peuvent scruter cette valeur à travers la présentation de votre CV, la rédaction de votre lettre de motivation, jusqu’au jour de l’entretien d’embauche.

Comprendre et analyser les différents avis sur le Village de l’Emploi
L’accompagnement de village de l’emploi pour les jeunes diplômes en systèmes d’information